Expressions essentielles - Cours de vietnamien



+ 15 thèmes
Expressions essentielles, Conversation, Chercher une personne, Repères de temps, Partir, Bar, Restaurant, Taxi, Transport, Hôtel, Plage, Famille, Sentiments, Apprendre, Couleurs, Nombres, En cas de soucis,

Traduction / Expressions essentielles


Cours vietnamien - Expressions essentielles


Français Vietnamien
Bonjour Chào Em
Bonsoir Chào Em
Au revoir Chào
A plus tard Gặp lại sau
Oui
Non Không
S'il vous plaît Em ơi !
Merci Cám ơn
Merci beaucoup ! Cám ơn nhiều
Merci pour votre aide Cám ơn vì đã giúp đỡ
Je vous en prie Không có gì
D'accord Đồng ý
Quel est le prix s'il vous plaît ? Bao nhiêu tiền?
Pardon ! Xin lỗi
Je ne comprends pas Tôi không hiểu
J'ai compris Tôi hiểu rồi
Je ne sais pas Tôi không biết
Interdit Bị cấm
Où sont les toilettes s'il vous plaît ? Xin lỗi, nhà vệ sinh ở đâu?
Bonne année ! Chúc mừng năm mới !
Bon anniversaire ! Chúc mừng sinh nhật !
Joyeuses fêtes ! Nghỉ lễ vui vẻ !
Félicitations ! Chúc mừng !

Loecsen Print

L'importance de la position sociale dans la grammaire vietnamienne

Apprendre à se situer socialement par rapport à son interlocuteur est essentiel pour s'exprimer correctement en vietnamien. En fonction du genre du locuteur et de l'interlocuteur, de l'âge, de la relation, du niveau de connaissance, du lien de parenté, etc., vous aurez différentes tournures de phrases. Bien s'exprimer, c'est donc aussi maîtriser un savoir-vitre auquel sont très sensibles les Vietnamiens.

Cependant, vous ne devez pas non plus trop vous alarmer, car il est admis qu'un étranger puisse ne pas maîtriser toutes ces subtilités. Vous ne devez donc pas être bloqué dans votre apprentissage au début - mais il est certain que votre véritable intégration ne commencera que lorsque vous saurez utiliser correctement les déterminants. Par ailleurs la modernisation de la société vietnamienne s'accompagne d'un certain assouplissement de ces règles autrefois codifiées de manière très stricte : ne vous fiez donc pas trop aux anciens manuels à ce sujet, ni aux étrangers ayant appris cette langue il y a longtemps, et qui sans l'avoir actualisé sur place voudront tout de même vous persuader qu'ils connaissent les authentiques tournures. Par ailleurs, une fois cette barrière dépassée, vous constaterez que la grammaire de cette langue est simple - notamment parce que tous les mots sont invariables (il n'y a pas de masculin ou de féminin par exemple).

Les formulations utilisées dans ce tableau sont extraites des cas les plus fréquents. La plupart des expressions utilisent les déterminants "Anh" et "Em". Si l'interlocuteur change, il faut simplement remplacer le déterminant proposé dans notre guide de conversation par celui qui convient à la situation en se référant au tableau ci-dessous. Le fond des cases permet de déterminer le genre du locuteur et de l'interlocuteur : grisé pour le genre féminin, blanc pour le genre masculin. Pour finir, il est intéressant de savoir que ces déterminants sont tous issus du vocabulaire de la famille (petit-frère, grande-soeur, grand-mère, etc.), ce qui montre à quel point la société vietnamienne est centrée autour de la notion du groupe.

Situation Parle Ecoute Genre du locuteur Genre de l'interlocuteur
1. Parler avec une personne plus âgée que soi F M Em Anh
F F Em Chị
M M Em Anh
M F Em Chị
2. Parler avec une personne plus jeune que soi F M Chị Em

F F Chị Em
M M Anh Em
M F Anh Em
3. Parler avec une personne âgée (femme ou homme) F M Cháu (Nord) - Con (Sud) Ông
F F Cháu (Nord) - Con (Sud)
M M Cháu (Nord) - Con (Sud) Ông
M F Cháu (Nord) - Con (Sud)
4. Parler avec un ami du même âge F M Tôi Bạn

F F Tôi Bạn

M M Tôi Bạn

M F Tôi Bạn

Le vietnamien facile est à votre portée !

Nous avons adopté une démarche pratique et concrète pour apprendre à parler une langue facilement et rapidement : Loecsen propose de commencer par apprendre des mots et des expressions pratiques que vous pourrez utiliser tous les jours chez vous pour vous entraîner et qui vous seront ensuite utiles en voyage. Apprendre les nombres est par exemple un bon exercice de mémorisation et de prononciation, que vous pouvez pratiquer à tout moment de la journée. Cela vous habituera aux sonorités de la langue, et une fois vos vacances commencées au Viêt Nam, elle vous semblera très familière et facile à comprendre.

Dans cette méthode nous vous proposons plutôt la langue parlée au nord, tout en donnant parfois des indications sur la prononciation dans le sud du pays (qui dispose d'un ton en moins et dont l'accent est différent - ce qui pose évidemment problème pour une langue tonale et la rend d'une certaine façon distincte alors même que son vocabulaire est identique. Certains mots anodins dans le nord, peuvent ainsi devenir des insultes graves dans le sud s'ils sont mal prononcés ! Nous donnons un exemple dans ce guide de conversation).

Pourquoi parler le vietnamien ?

Réussir votre séjour au Viêt Nam

Que vous partiez quelques jours avec des amis pour un séjour de loisir ou vous retrouvez en déplacement dans ce pays pour un voyage d'affaires, rien ne vous sera plus utile une fois sur place que de pouvoir glisser quelques mots dans la langue de vos interlocuteurs, qui apprécieront votre effort et seront d'autant plus ouverts et disposés à vous ouvrir des portes.

Le plaisir de découvrir une langue tonale

La hauteur de ton que l'on utilise pour prononcer un mot est aussi importante que le mot lui-même. Cette espèce de vocalise sur les mots sert à les replacer dans leur contexte. Quand le chinois utilise 5 tons, le vietnamien en utilise 6 ! Apprendre un peu de cette langue est une découverte riche en enseignements et est un exercice fascinant, tant elle est chantante. Sa pratique développera fortement votre oreille et facilitera vos déplacements autonomes dans le pays.

Comment apprendre le vietnamien sur Internet ?

Par où commencer ?

Il n'y a pas une seule façon de s'initier à une langue : tout va dépendre de votre personnalité, de votre âge, de votre expérience passée dans l'apprentissage des langues étrangères, de votre environnement (vous allez apprendre de chez vous ? Au travail ? Durant vos vacances ? etc.). Certaines personnes vont préférer comprendre d'abord le fonctionnement logique de la langue, sa grammaire, tandis que d'autres vont préférer s’immerger tout de suite et apprendre par cœur des mots ou des phrases complètes afin d'avoir un premier contact immédiat. Vous avez exactement le même choix pour apprendre à jouer un instrument de musique : soit vous allez d'abord prendre des leçons de solfège avant de commencer à jouer, soit vous allez chercher à apprendre des mélodies et à créer des sons sans vous soucier de la théorie.

Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises techniques lorsqu'on commence à apprendre seul une langue : par essence, cela nécessite de se faire confiance et de se laisser guider par son instinct de découverte. La seule chose qu'il ne faut jamais perdre de vue, c'est ce qui vous a motivé à apprendre une nouvelle langue. Afin que votre énergie reste intacte, nous vous conseillons d'orienter au maximum vos leçons de débutant autour de cette première motivation. Et les motivations pour apprendre cette langue ne manquent pas : le Vietnam est un pays sublime qui dispose d'une culture plusieurs fois millénaire.

L'alphabet vietnamien

L'alphabet actuel repose sur une transcription de la langue en caractères latins au 16e siècle par des missionnaires venus du Portugal. Il a été conservé après la décolonisation et est devenu l'écriture officielle administrative en 1954 : cela peut sembler surprenant de la part d'un peuple qui au cours des époques a toujours montré sa farouche volonté d'indépendance, mais cela révèle surtout un authentique sens pragmatique et une belle ouverture d'esprit, car cet alphabet a notamment facilité l'unification des différentes ethnies. L'alphabet est enrichi de de nombreux diacritiques utilisés pour préciser la valeur phonétique de certaines lettres ainsi que leur ton. Il faut se rappeler que la prononciation au nord et au sud du pays est très différente, et plusieurs lettres vont avoir des prononciations très différentes. Nous vous proposons d'écouter la version utilisée dans le nord. Cliquez sur le lien suivant : alphabet vietnamien avec de l'audio.

Comment progresser en vietnamien ?

Que vous soyez un enfant ou un adulte, la recette est simple : il faut s'immerger au maximum dans la langue que vous apprenez, en écoutant des chansons, en regardant des films et des séries, en écoutant des informations, en lisant des journaux et des romans. Et il faut toujours avoir avec soi un dictionnaire - l'idéal étant un dictionnaire électronique vous permettant d'écouter les sons des mots que vous découvrez. Si vous faites cet effort, votre cerveau intègrera beaucoup plus facilement tout ce que vous aurez appris.

Bien choisir son cours en ligne

Si c'est gratuit, est-ce que ce sera vraiment sérieux ?

Si vous disposez d'une connexion Internet, il existe aujourd'hui de très bons sites gratuits pour commencer à apprendre à peu près toutes les langues du monde en ligne. Donc, économisez votre argent pour plus tard, lorsque vous aurez envie de passer à un niveau supérieur.

Quel est le meilleur site gratuit pour débuter sur le Web ?

Loecsen, bien évidemment ! Nous avons choisi une approche intuitive, ludique et simple, basée sur l'audio, car selon nous l'autoapprentissage d'une langue au niveau débutant doit réduire au maximum les contraintes. Sur notre site, la formation est gratuite et vous n'avez même pas besoin de vous inscrire. Cette méthode de vietnamien est particulièrement recommandée pour les personnes qui cherchent un résultat rapide et souhaitent découvrir la langue comme le ferait un enfant. De fait, ce site s'adresse à tous les âges : nos utilisateurs ont entre 5 et 85 ans ! Les nombreux commentaires qui sont laissés sur ce site, et les dizaines de milliers de recommandations sur Facebook, Tweeter, Pinterest, Google + et tous les autres réseaux sociaux démontrent que notre méthode offre de bons résultats.

Le succès de notre méthode repose sur le fait qu'elle offre une relation directe avec la langue. Il suffit de cliquer sur le contenu et vous entendez l'expression immédiatement, avec des enregistrements audio mp3 de qualités. Voilà, c'est aussi simple que cela ! Plusieurs réglages permettent d'affiner l'outil selon vos besoins. Vous pouvez lancer la lecture automatique en version bilingue ou masquer les traductions par exemple : Loecsen s'adapte à votre apprentissage. Un exercice sous forme de Quizz lié au contenu vous entraînera à la compréhension, qui est une étape indispensable avant même de songer à mémoriser le vocabulaire. Le lexique de voyage reprend 400 mots et expressions adaptés aux différentes situations que vous êtes susceptibles de rencontrer en voyageant au Vietnam. Nous proposons également une version en PDF à imprimer ainsi que des mp3 à télécharger.

Introduction à la prononciation du vietnamien

Cette langue est tonale, ce qui signifie que le sens d'un mot peut changer en fonction de la façon dont sont prononcées les syllabes. Il est donc impossible d'apprendre cette langue à l'oral sans disposer d'un support audio. Six tons différents tons sont utilisés : ton neutre, ton qui monte, ton qui descend lentement, ton qui descend brusquement, ton qui descend puis remonte, ton qui remonte en deux paliers. Difficile d'en dire plus ici, car finalementen même temps que vous allez apprendre un mot, il faut apprendre le ton qui va avec. La bonne nouvelle dans tout cela est que cette langue étant monosyllabique (chaque mot est composé d'une seule syllabe), chaque mot ne correspondra qu'à un seul ton (pensez à l'anglais où l'accent peut se déplacer en début, milieu ou fin de mot !).

Écouter, comprendre, répéter : Loecsen est le professeur idéal

Loecsen est l'enseignant le plus calme au monde. Inlassablement vous allez pouvoir lui faire dire les mêmes expressions, une fois, deux fois, cent fois s'il le faut, et répéter après lui jusqu'à ce vous parveniez à bien les prononcer. Pour revenir à l'apprentissage de la musique, cela s'appelle faire ses gammes, et il n'y a rien de plus efficace pour parvenir à un résultat rapide. Évidemment en autoapprentissage cela demande d'avoir une assez bonne oreille. Sinon nous vous encourageons à rencontrer un locuteur originaire du Vietnam, et à lui demander de vous aider à corriger votre prononciation.

Loecsen est aussi une application mobile idéale en voyage

Notre application pour tablettes et smartphones, développée sous iOS ou Android et disponible sur l'AppStore d'Apple et Google Play, va vous permettre de prolonger l'apprentissage au-delà de votre domicile. Vous pourrez même programmer vos exercices et tester vos connaissances tout au long de la journée. Ce guide de conversation dans plus de 40 langues est totalement gratuit et fonctionne sans avoir besoin d'être connecté. Ses utilisateurs l'adorent et donnent des avis très positifs : elle a le meilleur score dans sa catégorie ! Un exemple (sur iTunes) : « Une des plus efficaces applications pour apprendre facilement les bases d'une langue. Je me régale ».

En combien de temps je peux apprendre cette langue ?

Souvent les méthodes vous promettent de parler une nouvelle langue en 1 mois ou en moins de 6 mois. Est-ce que c'est réaliste ? Est-ce qu'il est réellement possible d'apprendre une langue très vite ? En réalité tout va dépendre de votre objectif. Sur Loecsen nous pouvons vous garantir à 100% que vous parviendrez en quelques minutes seulement à dire quelques phrases complètes, et qu'en une semaine vous pourrez comprendre et utiliser l'ensemble des 400 mots et expressions proposés - du moins si vous y consacrez au moins 2 heures par jour. Mais évidemment, ce n'est pas cela qui vous permettra d'engager une discussion argumentée.

Pour un individu moyen, il faut compter environ 1 an en s'entraînant 30 minutes par jour pour commencer à créer ses propres phrases de manière automatique à partir d'un vocabulaire de 1000 mots. Beaucoup de facteurs personnels vont faire varier cette moyenne : la proximité de votre langue maternelle avec celle que vous souhaitez apprendre, le nombre de langues que vous parlez déjà, l'efficacité de votre mémoire, votre oreille, etc. Le cerveau ayant une plasticité exceptionnelle, il y a une chose que vous devez savoir : apprendre une nouvelle langue est réellement à la portée de tous, à partir du moment où vous respectez une seule règle, la régularité. Plutôt que de faire 3 heures de suite de temps en temps, il vaut mieux faire 20 minutes chaque jour, sans interruption, même le week-end. Et même en voyage ou en vacances, il faut continuer à entretenir votre apprentissage. Car apprendre une langue, c'est comme faire pousser une plante : dès que vous cessez de l'entretenir, toutes vos connaissances vont se flétrir rapidement. C'est d'autant plus vrai au début, car les éléments appris récemment sont particulièrement fragiles.

Qui a fait les traductions et les enregistrements pour ce site ?

Les traductions ont été réalisées par Đinh Quốc Hoàng, qui donne des cours particuliers dans cette langue à Paris. Elles correspondent à la langue actuelle, telle qu'elle est parlée au nord du Vietnam. Ces traductions sont adaptées au contexte d'un voyageur étranger se déplaçant au Vietnam dans le cadre d'un séjour touristique ou professionnel.
7.9/10 (67 votes) - 7 reviews

Vos commentaires, remarques et suggestions sont les bienvenus !


(il ne sera pas affiché)

Afficher les commentaires
Commentaires
 :  bah enfait, pour le mot bonjour, on dit "chào" + un pronom personnel signifiant l'interlocuteur. Pour une femme,si elle est moins âgée que vous,a l'âge de vôtre petite soeur et est plus âgée que vos enfants, c'est "em". Si elle a l'âge de vos enfant donc ca devient "cháu" ou "con". Mais si elle a l'âge de vôtre soeur, il faut dire "chị", l'âge de votre tante c'est "cô", l'âge de votre mère ou encore plus c'est "bác", l'âge de vôtre grande-mère c'est "bà". Pareil pour les hommes, dans la même ordre pour les femmes, ca commence par "em" - "cháu" ou "con" - "anh" - "chú" - "bác" - "ông". Donc si vous dites "chào anh" aux hommes et "chào em" aux femmes c'est très mal vue aux yeux des vietnamiens. C'est déjà sexisme et en plus, il n'y a pas de respect. Et pour dire au revoir, c'est comme en francais quand on dit Salut pour bonjour et au revoir, en vietnammien on dit aussi tout simplement "chào" pour au revoir. "chào" est plus courant que "tạm biệt". Loecsen : nous avons longuement discuté avec les traducteurs à ce sujet, et la version donnée correspond à celle d'un étranger en situation de voyage touristique - situation qui rend acceptable pour un vietnamien de faire une entorse la complexité de leur "grammaire sociale". C'est un peu comme si un étranger utilise tout de suite le tutoiement en français : personne ne lui en tiendra vraiment rigueur en France. Fournir directement toutes les variations possibles en fonction de la situation sociale et le genre du locuteur et de l'interlocuteur aurait rendu ce guide inutilisable.
 :  c est super ont apprend vite avec ca je reviendrais vite sur ce site et j apprendrais a mes amis cette langue
 :  Tout comme Germé (10/06/1014), je suis né d'un père noir (Sénégal) et d'une mère vietnamienne qui elle, n'a pas vécu malheureusement assez longtemps pour m'apprendre à parler ma "langue maternelle". Désormais à la retraite je compte visiter le Nord-Vietnam (Haiphong, ma ville natale) et j'espère bien d'ici là, pouvoir m'informer sur ma famille maternelle grâce aux progrès espérés dans la langue vietnamienne ! Bapsun
 :  merci pour ce super site, présentation très claire et efficace, choix étendu des pays.
 :  Vos cours sont supers ! Ils m'ont donné envie d'apprendre le vietnamien (mon ami est Vietnamien). Merci !!!
 :  Votre méthode est simple et facile, pour moi,qui suis issu d'une mère Vietnamienne et d'un père Martiniquais, j'ai eu la grande chance que ma mère nous parlait vietnamien à la maison!!!..Mes félicitations!!!...
 :  Je trouve cela super de pouvoir apprendre le viet namien comme cela !
×