Cours de vietnamien

Bonjour
+ Quand l'interlocuteur est une femme
Bonsoir
+ Quand l'interlocuteur est une femme
Au revoir
+ Expression dans la langue courante
A plus tard
Oui
Non
S'il vous plaît
+ Quand l'interlocuteur est une femme
Merci
Merci beaucoup !
Merci pour votre aide
+ Expression plus formelle
Je vous en prie
D'accord
Quel est le prix s'il vous plaît ?
Pardon !
Je ne comprends pas
J'ai compris
Je ne sais pas
Interdit
Où sont les toilettes s'il vous plaît ?
Bonne année !
Bon anniversaire !
Joyeuses fêtes !
Félicitations !
boost
Nouveau quiz
Progression 0%
Progression 1 0%
Progression 2 0%
Expressions essentielles Câu đàm thoại cơ bản 1 2
1 Bonjour Chào Anh
2 Au revoir Tạm biệt
3 A plus tard Gặp lại sau
4 Oui
5 Non Không
6 Merci Cám ơn
7 Merci beaucoup ! Cám ơn nhiều
8 Merci pour votre aide Cám ơn
9 Je vous en prie Không có gì
10 D'accord Đồng ý
11 Quel est le prix s'il vous plaît ? Bao nhiêu tiền?
12 Pardon ! Xin lỗi
13 Je ne comprends pas Tôi không hiểu
14 J'ai compris Tôi hiểu rồi
15 Je ne sais pas Tôi không biết
16 Interdit Bị cấm
17 Où sont les toilettes s'il vous plaît ? Xin lỗi, nhà vệ sinh ở đâu?
18 Bonne année ! Chúc mừng năm mới !
19 Bon anniversaire ! Chúc mừng sinh nhật !
20 Félicitations ! Chúc mừng !

Version imprimable - vietnamien (Vocabulaire)

17 thèmes

    Comment apprendre le vietnamien seul ? Commencez par un cours facile et gratuit sur Internet !

    Nous avons adopté une démarche pratique et concrète pour apprendre à parler une langue facilement et rapidement : nous vous proposons de commencer par mémoriser des mots, des phrases et des expressions pratiques que vous pourrez utiliser tous les jours chez vous pour vous entraîner et qui vous seront ensuite utiles en voyage.
    S'entraîner à prononcer à voix haute du vocabulaire, les nombres par exemple, est un bon exercice qui peut se pratiquer à tout moment de la journée. Cela vous habituera aux sonorités de la langue, à rendre familière son écoute, et une fois vos vacances commencées au Viêt Nam, elle vous semblera très familière et facile à comprendre.
    Par ailleurs, utiliser un dictionnaire de poche vous sera toujours utile en voyage pour trouver la traduction des mots inconnus et enrichir votre vocabulaire régulièrement.

    Dans cette méthode nous vous proposons plutôt la langue parlée au nord, tout en donnant parfois des indications sur la prononciation dans le sud du pays (qui dispose d'un ton en moins et dont l'accent est différent - ce qui pose évidemment problème pour une langue tonale et la rend d'une certaine façon distincte alors même que son vocabulaire est identique. Certains mots anodins dans le nord, peuvent ainsi devenir des insultes graves dans le sud s'ils sont mal prononcés ! Nous donnons un exemple dans ce guide de conversation).
    Le vietnamien est relativement facile à apprendre puisque les mots sont invariables et la grammaire simple, sans la présence de conjugaisons, déclinaisons, pluriels irréguliers et d’autres caractéristiques qui normalement posent problème aux étrangers désireux d’apprendre une langue. En revanche, la prononciation de cette langue peut être difficile à cerner au début à cause de son caractère tonal à 6 tons distinctifs entre les mots, ce qui rend indispensable d'avoir une prononciation correcte pour se faire comprendre par votre interlocuteur.

    Pourquoi parler le vietnamien en voyage ?

    Le plaisir de découvrir une langue tonale

    La hauteur de ton que l'on utilise pour prononcer un mot est aussi importante que le mot lui-même. Cette espèce de vocalise sur les mots sert à les replacer dans leur contexte. Quand le chinois utilise 5 tons, le vietnamien en utilise 6 ! Apprendre un peu de cette langue est un exercice fabuleux pour les amoureux des langues tant celle-ci est chantante. Sa pratique développera fortement votre oreille et facilitera vos déplacements autonomes dans le pays.

    Séjours d’exception entre richesses naturelles et héritage culturel

    Le Vietnam est une destination touristique très attirante grâce à un climat tropical, à son littoral étendu et à la richesse de sa culture millénaire.
    Parmi les destinations principales vous ne pourrez pas éviter la baie de Hạ Long et le parc national Phong Nha-Ke Bang, deux sites naturels classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le pays possède évidemment d’autres paysages splendides tels que la baie de Nha Trang. Des villes comme Huế — emplacement de la cité impériale inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO — et la région de Đà Nẵng et ses Temples Cham, sont d’autres destinations touristiques remarquables.

    L'importance de la position sociale dans la grammaire vietnamienne

    Apprendre à se situer socialement par rapport à son interlocuteur est essentiel pour s'exprimer correctement en vietnamien. En fonction du genre du locuteur et de l'interlocuteur, de l'âge, de la relation, du niveau de connaissance, du lien de parenté, etc., vous aurez différentes tournures de phrases. Bien s'exprimer, c'est donc aussi maîtriser un savoir-vitre auquel sont très sensibles les Vietnamiens.

    Cependant, vous ne devez pas non plus trop vous alarmer, car il est admis qu'un étranger puisse ne pas maîtriser toutes ces subtilités. Vous ne devez donc pas être bloqué dans votre apprentissage au début - mais il est certain que votre véritable intégration ne commencera que lorsque vous saurez utiliser correctement les déterminants. Par ailleurs la modernisation de la société vietnamienne s'accompagne d'un certain assouplissement de ces règles autrefois codifiées de manière très stricte : ne vous fiez donc pas trop aux anciens manuels à ce sujet, ni aux étrangers ayant appris cette langue il y a longtemps, et qui sans l'avoir actualisé sur place voudront tout de même vous persuader qu'ils connaissent les authentiques tournures. Par ailleurs, une fois cette barrière dépassée, vous constaterez que la grammaire de cette langue est simple - notamment parce que tous les mots sont invariables (il n'y a pas de masculin ou de féminin par exemple).

    Les formulations utilisées dans ce tableau sont extraites des cas les plus fréquents. La plupart des expressions utilisent les déterminants "Anh" et "Em". Si l'interlocuteur change, il faut simplement remplacer le déterminant proposé dans notre guide de conversation par celui qui convient à la situation en se référant au tableau ci-dessous. Le fond des cases permet de déterminer le genre du locuteur et de l'interlocuteur : grisé pour le genre féminin, blanc pour le genre masculin. Pour finir, il est intéressant de savoir que ces déterminants sont tous issus du vocabulaire de la famille (petit-frère, grande-soeur, grand-mère, etc.), ce qui montre à quel point la société vietnamienne est centrée autour de la notion du groupe.

    Situation Parle Ecoute Genre du locuteur Genre de l'interlocuteur
    1. parler avec une personne plus âgée que soi F M Em Anh
    F F Em Chị
    M M Em Anh
    M F Em Chị
    2. parler avec une personne plus jeune que soi F M Chị Em

    F F Chị Em
    M M Anh Em
    M F Anh Em
    3. parler avec une personne âgée (femme ou homme) F M Cháu (Nord) - Con (Sud) Ông
    F F Cháu (Nord) - Con (Sud)
    M M Cháu (Nord) - Con (Sud) Ông
    M F Cháu (Nord) - Con (Sud)
    4. parler avec un ami du même âge F M Tôi Bạn

    F F Tôi Bạn

    M M Tôi Bạn

    M F Tôi Bạn

    L'alphabet vietnamien

    L'alphabet actuel repose sur une transcription de la langue en caractères latins au 16e siècle par des missionnaires venus du Portugal. Il a été conservé après la décolonisation et est devenu l'écriture officielle administrative en 1954 : cela peut sembler surprenant de la part d'un peuple qui au cours des époques a toujours montré sa farouche volonté d'indépendance, mais cela révèle surtout un authentique sens pragmatique et une belle ouverture d'esprit, car cet alphabet a notamment facilité l'unification des différentes ethnies.
    L'alphabet est enrichi de de nombreux diacritiques utilisés pour préciser la valeur phonétique de certaines lettres ainsi que leur ton.
    Il faut se rappeler que la prononciation au nord et au sud du pays est très différente, et plusieurs lettres vont avoir des prononciations très différentes.
    Nous vous proposons d'écouter la version utilisée dans le nord. Cliquez sur le lien suivant : alphabet vietnamien avec de l'audio.

    Comment réussir à avoir une bonne prononciation dans un délai d'une semaine à un mois ?

    Cette langue est tonale, ce qui signifie que le sens d'un mot peut changer en fonction de la façon dont sont prononcées les syllabes. Il est donc impossible de parler cette langue à l'oral sans disposer d'un support audio. Six tons différents tons sont utilisés : ton neutre, ton qui monte, ton qui descend lentement, ton qui descend brusquement, ton qui descend puis remonte, ton qui remonte en deux paliers. Difficile d'en dire plus ici, car finalement en même temps que vous allez apprendre un mot, il faut apprendre le ton qui va avec. La bonne nouvelle dans tout cela est que cette langue étant monosyllabique (chaque mot est composé d'une seule syllabe), chaque mot ne correspondra qu'à un seul ton (pensez à l'anglais où l'accent peut se déplacer en début, milieu ou fin de mot !).

    Quels sont les meilleurs sites Internet pour progresser rapidement ?

    Apprentissage 100% autonome - Ressources en ligne

    HTV Method
    Niveau : débutant.
    Services : leçons, exercices et fichiers audio. Le site propose aussi des histoires sur l'histoire du pays et ses traditions.
    Notre avis : les fiches explicatives proposent un apprentissage progressif aidé par images et sons. Vous pouvez aussi lire quelques légendes vietnamiennes qu'y sont.

    Hello World
    Niveau : débutant.
    Services : le site propose leçons, dictionnaire, jeux et musiques enfantines. .
    Notre avis : les jeux et les explications interactives facilitent l'apprentissage des enfants et de tous ceux qui cherchent une façon interactive et amusante de s'introduire à une langue.

    Qui a fait les traductions et les enregistrements pour ce site ?

    Les traductions ont été réalisées par Đinh Quốc Hoàng, qui donne des cours particuliers dans cette langue à Paris. Elles correspondent à la langue actuelle, telle qu'elle est parlée au nord du Vietnam. Ces traductions sont adaptées au contexte d'un voyageur étranger se déplaçant au Vietnam dans le cadre d'un séjour touristique ou professionnel.
    Alphabet : vietnamien

    Alphabet > vietnamien



    9.3/10
    (80 votes)

    Vos commentaires sont les bienvenus !

    michel sam :  Bonjour à tous, qui que vous soyez, comme pour toutes les langues étrangères seules une écoute attentive de l'interlocuteur et une pratique conversationnelle assidue vous aideront à effectuer vos premiers pas dans l'apprentissage de la langue viêtnamienne (c'est un humble Viêtnamien du Nord -Hanoï- et de la très belle époque de Saigon, qui vous le dit); entre six mois à neuf mois d'apprentissage du Viêtnamien assidu, j'ai réussi à entreprendre la conversation à des personnes de toutes nationalités à parler un(semblant) viêtnamien, sans que celles-ci eussent eu quelques notions de base au départ; aussi, la prononciation tonale étant difficile et spéciale en fonction de la position que la langue devra prendre dans votre bouche, vous accomplirez doucement et sûrement vos notions dans votre expression de cette langue -plus difficile à parler que le Chinois- qui lui est très proche ! Mes conseils ne sont pas évidents, mais si vous vous armez de patience et de bonne volonté pour assimiler et vous appliquez à bien prononcer les tonalités viêtnamiennes, je suis sûr que vous y arriverez...à vous faire comprendre dans des conversations simples; je vous souhaite bon courage et bonne entrée en matière pour apprendre le Viêtnamien, ma langue natale...celle que je ne "DOIS" pas oublier,...merci de m'avoir prêté attention
    JPh :  Merci pour ce site consacré à l'apprentissage de la langue vietnamienne. Entendre les gens parler (ici, avec l'accent du Nord du Viêtnam) est absolument indispensable si on veut pouvoir répéter à son tour en vietnamien. Un des tons me pose problème (je ne dois pas d'ailleurs être le seul Français à avoir ce problème), celui qui est transcrit par un point sous une voyelle.
    Quentin :  Bonjour, Excellent travail ! Très intuitif et très simple à suivre.
    Truong :  bah enfait, pour le mot bonjour, on dit "chào" + un pronom personnel signifiant l'interlocuteur. Pour une femme,si elle est moins âgée que vous,a l'âge de vôtre petite soeur et est plus âgée que vos enfants, c'est "em". Si elle a l'âge de vos enfant donc ca devient "cháu" ou "con". Mais si elle a l'âge de vôtre soeur, il faut dire "chị", l'âge de votre tante c'est "cô", l'âge de votre mère ou encore plus c'est "bác", l'âge de vôtre grande-mère c'est "bà". Pareil pour les hommes, dans la même ordre pour les femmes, ca commence par "em" - "cháu" ou "con" - "anh" - "chú" - "bác" - "ông". Donc si vous dites "chào anh" aux hommes et "chào em" aux femmes c'est très mal vue aux yeux des vietnamiens. C'est déjà sexisme et en plus, il n'y a pas de respect. Et pour dire au revoir, c'est comme en francais quand on dit Salut pour bonjour et au revoir, en vietnammien on dit aussi tout simplement "chào" pour au revoir. "chào" est plus courant que "tạm biệt".

    Loecsen : nous avons longuement discuté avec les traducteurs à ce sujet, et la version donnée correspond à celle d'un étranger en situation de voyage touristique - situation qui rend acceptable pour un vietnamien de faire une entorse la complexité de leur "grammaire sociale". C'est un peu comme si un étranger utilise tout de suite le tutoiement en français : personne ne lui en tiendra vraiment rigueur en France. Fournir directement toutes les variations possibles en fonction de la situation sociale et le genre du locuteur et de l'interlocuteur aurait rendu ce guide inutilisable.

    alice amellal :  c est super ont apprend vite avec ca je reviendrais vite sur ce site et j apprendrais a mes amis cette langue
    Bapsun :  Tout comme Germé (10/06/1014), je suis né d'un père noir (Sénégal) et d'une mère vietnamienne qui elle, n'a pas vécu malheureusement assez longtemps pour m'apprendre à parler ma "langue maternelle". Désormais à la retraite je compte visiter le Nord-Vietnam (Haiphong, ma ville natale) et j'espère bien d'ici là, pouvoir m'informer sur ma famille maternelle grâce aux progrès espérés dans la langue vietnamienne ! Bapsun
    micheline a. :  merci pour ce super site, présentation très claire et efficace, choix étendu des pays.
    Aline :  Vos cours sont supers ! Ils m'ont donné envie d'apprendre le vietnamien (mon ami est Vietnamien). Merci !!!
    germe :  Votre méthode est simple et facile, pour moi,qui suis issu d'une mère Vietnamienne et d'un père Martiniquais, j'ai eu la grande chance que ma mère nous parlait vietnamien à la maison!!!..Mes félicitations!!!...
    lari :  Je trouve cela super de pouvoir apprendre le viet namien comme cela !
    Afficher les commentaires ( + )